Fitness

Comment obtenir des fessiers parfaits

Comment obtenir des fessiers parfaits ? Pour nous comprendre tous clairement, quand on parle de fesses, on parle de cul. C’est aussi clair que cela.

Comment obtenir des fessiers parfaits

La dénomination plus formelle permet de dire tout haut ce que l’on veut, sans perdre un certain ton technique.

Ce n’est pas la même chose que de dire « je veux renforcer mes fesses », que de dire « je veux avoir un cul comme une pierre ». Je préconise cette dernière, car elle ne laisse aucun doute quant à votre objectif.

Comment obtenir un cul parfait

Nous vous disons ce qui est essentiel pour sculpter vos fesses

Blague à part, cet emplacement physique nous amène à nous rappeler, pour ceux qui ne le savent pas déjà, qu’il n’existe pas d’exercices qui peuvent améliorer comme par magie une zone particulière indépendamment du reste du corps.

Cela crée généralement (donnons le bénéfice du doute avec ce « généralement ») deux grands groupes de personnes :

Ceux qui ont les fesses comme des pierres, résultat de tout leur entraînement, qui comprend un abdomen fort, des jambes de fer, des bras fermes, un dos sain, etc.

Ceux qui recherchent une fesse comme ils le souhaitent, essaient de trouver le vendeur de la dernière méthode, de la dernière classe ou du dernier produit miracle, qui agira de manière tellement localisée qu’il sculptera leurs fesses en dehors de tout le reste. Bien sûr, ce groupe échoue dans son objectif.

Pour obtenir ces fesses que vous aimeriez avoir, vous devez gagner du volume musculaire global, perdre de la graisse corporelle, bien manger et être constant dans le temps.

Des fesses saines appartiennent à un corps sain. Mais passons en revue les principales erreurs en matière d’entraînement des fesses et les meilleurs exercices à faire.

Athlètes Stacie Tovar et Camille Leblanc
Athlètes Stacie Tovar et Camille Leblanc en compétition dans les Jeux CrossFit. Corps sains et forts, fessiers inclus.

Ne rendez pas les choses trop compliquées

Quand on parle des fesses, des centaines d’exercices apparaissent avec toutes sortes d’accessoires et de postures, comme si le succès était dans la sophistication.

Toutes ces options sont comme des épices, elles donnent des nuances à ce que vous cuisinez, mais elles ne sont pas le plat principal. Restez simple et concentrez-vous sur les exercices de base dont nous parlerons plus tard.

Perfectionnez votre technique et progressez progressivement dans les charges que vous êtes capable de déplacer sans perdre en qualité dans l’exécution de l’exercice.

L’exercice cardiovasculaire n’est pas la voie

Des heures et des heures de travail cardiovasculaire, ce n’est pas ce qui fait que les fesses se construisent comme des rochers. Vous avez peut-être vu des coureurs, surtout des sprinters, avec des formes de fesses spectaculaires.

Il y a deux considérations à garder à l’esprit, vous faites généralement référence à un professionnel et, plus important encore, ils accumulent également de nombreuses heures de musculation.

Michael Johnson
Sur la photo, Michael Johnson, l’un des plus grands sprinters de l’histoire. Bien que sur l’image on ne puisse pas voir ses fesses, je vous assure qu’elles sont en pierre pure. Pensez-vous que la musculature de la photo est obtenue en courant et rien d’autre ?

Quels sont les meilleurs exercices pour les fesses ?

Tout plan qui vise à obtenir des résultats remarquables au niveau des fesses doit inclure les squats et le poids mort comme les deux exercices fondamentaux sur lesquels repose presque tout le reste, c’est pourquoi ils sont en tête de liste :

Des squats. Avec le poids mort, ils forment le duo incontesté pour leur capacité à améliorer votre force et votre structure musculaire au niveau mondial. Le squatting doit être le premier choix d’exercices pour renforcer les fesses.

Cela dit, il n’est pas rare de voir des gens dans les gymnases du monde entier faire des choses qui ressemblent à des squats, mais qui ne le sont pas. Je vous recommande de lire ce billet de blog où nous parlons en détail de toutes les implications techniques et physiques du squatting et où vous êtes supervisé par un professionnel qualifié dans vos premiers pas.

Des squats

Le poids mort. Si cet exercice n’existait pas, il faudrait l’inventer. Les professionnels de la santé du monde entier affirment sans aucun doute qu’il s’agit de l’exercice le plus complet qui soit.

Elle exige un effort de pratiquement tous les muscles de votre corps et ses bienfaits vont donc au-delà de vos fessiers et de vos ischio-jambiers.

La seule chose que vous devez faire est d’apprendre à le faire avec la bonne technique et d’être capable de sentir l’activation de vos fesses lorsque vous soulevez le poids.

Le pont des fesses

Le pont fessier. Si vous ne l’avez jamais fait auparavant, vous aurez peut-être quelques scrupules à avoir l’air de vous préparer à faire partie de la prochaine tournée de Lady Gaga, mais je vous assure que cet exercice vous fera brûler les fesses comme nul autre.

Dès que vous vous sentez en confiance avec le mouvement, essayez d’ajouter du poids. Vous pouvez atteindre des intensités spectaculaires.

Les foulées

Les foulées. De base. Deux notes, si vous ne les faites pas parce que vous ressentez une gêne au niveau du genou, essayez de marcher en arrière plutôt qu’en avant.

Cela pourrait résoudre le problème. Et enfin, ajoutez du poids, vous pouvez le faire avec des haltères, des bouilloires ou des barres. Beaucoup de gens ont tendance à l’exécuter avec rapidité et répétition.

Concentrez-vous sur la technique, ouvrez votre foulée et terminez le cours. Faites-le plus lentement et plus intensément.

Coups de pied au cul

Des coups de pied au cul. Un autre exercice classique. Comme tout autre, il faut le travailler avec la bonne intensité.

Pour obtenir une plus grande congestion musculaire, vous pouvez utiliser des poids sur vos chevilles, des élastiques ou des poulies. Avec peu de poids, vous remarquerez beaucoup de différence.

De nombreux exercices

Il existe de nombreux autres exercices et un professionnel de la santé est la bonne personne pour vous guider dans la façon de structurer vos entraînements et, surtout, dans la technique.

Mais n’hésitez pas, si vous voulez marcher sur un terrain sûr, revenez toujours à ces principes de base ou placez-les au centre de votre programme d’exercice.

Qu’est-ce qui fait la différence dans les résultats ?

Je vais supposer que vous suivez un bon régime et que vous ne manquez pas un seul jour de gym, mais vous ne semblez pas faire les progrès attendus.

Il est peut-être temps de penser que vous vous entraînez avec des poids et/ou une intensité insuffisants. Vous devez comprendre et prendre au sérieux le concept de progression de la charge.

Par exemple, si vous faites quatre séries de huit répétitions d’un squat ou d’un poids mort et que vous ne remarquez aucune difficulté dans la dernière répétition, augmentez un peu le poids.

Il ne s’agit pas de devenir fou. Il faut s’attendre à ce que la dernière répétition de la dernière série représente un effort important.

En étant strict avec ce principe et sans se tromper, ni perdre la technique, les premières progressions sont énormes et tôt ou tard vous commencerez à sentir un cul d’acier.

Se souvenir de ce sentiment, vient avant de le voir. Pour le constater, vous devrez continuer à faire de l’exercice et à contrôler votre alimentation.

Une chose sans l’autre est insuffisante pour atteindre de grands objectifs, mais cela en vaut la peine. Pas pour l’esthétique, pour la santé. Que la force soit avec vous.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité