Monde

Double menace en Floride : l’épicentre du virus accueille Isaïe

Le président américain Donald Trump a approuvé une déclaration d’urgence pour plusieurs comtés de l’est de la Floride à la suite de l’ouragan Isaiah, a annoncé hier le gouverneur de l’État, Ron DeSantis, en appelant les habitants à être prêts et vigilants.

Isaïe : les habitants de Miami s'approvisionnent en prévision de l'arrivée de l'ouragan en Floride.

Le président Trump a déclaré l’état d’urgence alors que la tempête se dirigeait vers les États-Unis.

Même si « l’œil de la tempête reste au large des côtes, nous aurons des impacts », a déclaré le gouverneur au sujet de l’approche d’Isaïe, qui est déjà passée sur la partie nord-ouest des îles Bahamas.

Compte tenu de l’urgence pandémique dans l’État, M. DeSantis a déclaré qu’il n’y a pas de plans pour évacuer les hôpitaux du sud-est de la Floride, où se trouve l’épicentre du covid-19.

En raison de l’incidence du virus en Floride, les préparatifs pour l’arrivée d’Isaïe sont différents de ceux d’habitude.

La concentration habituelle de personnes dans des abris situés dans des zones menacées par la tempête n’est pas conseillée, mais des plans sont en place au cas où cela serait nécessaire, avec mesure de la température et séparation des personnes présentant des symptômes, ainsi que fourniture de masque, de gants et de désinfectant.

Les risques d’Isaïe pour les habitants des côtes sont les houles cycloniques qui, combinées aux marées naturelles, peuvent faire monter le niveau de la mer jusqu’à 1,5 mètre et provoquer des inondations.

À la fin de ce samedi, Isaiah s’est affaibli en tempête tropicale après avoir traversé les Bahamas, bien que les experts s’accordent à dire qu’il redeviendra un ouragan à l’approche des côtes de la Floride.

Cette année, les tempêtes tropicales Arthur et Bertha se sont déjà formées, toutes deux avant le début officiel de la saison des ouragans, qui commence le 1er juin et se termine le 30 novembre.

Ils ont été suivis par Cristobal, Dolly, Edouard, Fay, Gonzalo et Hanna, ce dernier étant le premier ouragan atlantique de cette année, qui a touché terre au Texas le samedi 25 juillet.

Selon les prévisions, 13 à 19 tempêtes nommées se formeront pendant la saison des ouragans actuelle, dont six à dix pourraient devenir des ouragans.

Tags

À lire sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité